Réunion Visio bimensuel n°1

Compte-rendu réunion du 16 janvier par Elsa.

– 10h – 10h45 : formation théorique à la salle de la bourse du travail
– A partir de 10h45 jusqu’à 12h30 : mise en pratique sur le marché de Cahors.
La formation est ouverte à toute personne qui souhaite se former à cette modalité d’action issue de
l’éducation populaire.
+ diffusion sur le marché de Cahors – tract réunion publique du 28 janvier pour celles et ceux qui ne
souhaitent pas faire la formation.
RDV pour tout le monde à 10h, salle de la Bourse du travail
Gramat :
Samedi 22 janvier : tractage et diffusion du programme sur le marché – 10h30
Cajarc :
Samedi 22 janvier : porteur de parole, vente du programme – 14h30
 Vendredi 28/ samedi 29 janvier : venue d’Eric Coquerel

CR visioTélécharger

R

Caravane de l’UNION POPULAIRE

Samedi après midi des insoumis sont allé à la rencontre de citoyens de Cahors, à Terre Rouge pour leur présenter le programme de l’UNION POPULAIRE pour l’Avenir en Commun. Le député de l’Ariège, Michel LARIVE était présent avec les militants de Groupes d’Action locaux.

Le site fi46.fr fait peau neuve…

   La campagne électorale pour les présidentielles rentre dans sa phase active, nous avons entamés la première phase de refonte de notre site “fi46.fr”

. Vous pouvez déjà voir les améliorations apportées :

– La localisation des événements organisés par les Groupes d’Action.
– Une fenêtre permanente sur le site national de l’Union Populaire mise à jour en temps réel

Vous êtes conviés à participer à la vie de notre lieu commun numérique.

Ci-dessous quelques pages en Pdf vous permettront de vérifier la simplicité d’utilisation de la plateforme. A vous de jouer…

Fraternellement insoumis
Merzouk,
Wlad.

 

Venue du député Michel LARIVE.

Venue du député Michel LARIVE le Samedi 11/12
Dédicace en librairie de son livre « Res-cultura, Res-publica », repas le midi avec les militants, caravane Union Populaire dans un quartier de Cahors.
(la semaine avant, les militants de Cahors passeront dans le quartier pour annoncer l’événement).


			

Diffusion du programme l’Avenir en commun…

L’Avenir en commun.


Le programme porté par Jean-Luc Mélenchon “l’Avenir en commun” sort en librairie le 18 novembre.
Le week-end de cette sortie, organisons un maximum de points de diffusion.

Ce samedi points de diffusion sur le marché de Cahors de Lalbenque à partir de 10 h.

                                                                    Raphaël

Venue de Loïc Prud’homme.

   Venue du député Loïc Prudhomme – Table ronde 03 décembre– L’homme et l’animal en 2022.
– Salle polyvalente avenue Pierre et André Delbos t 46400 Saint-Céré

Interviennent Loïc Prudhomme, Frédéric ROUX, sociologue – Thierry, Elsa – peut-être une éleveuse..

CARAVANE de l’Union POPULAIRE

Dimanche matin la caravane de l’Union Populaire à Souillac à reçu un bon accueil des habitants du quartier Le Puy d’Alon. Elle à permis des inscriptions sur les listes électorale et transmis diverse informations sur les droits sociaux souvent ignorés par les citoyens…

Le meeting de Reims : + de 2 000 personnes !

Le dimanche 17 octobre 2021, Jean-Luc Mélenchon était à Reims pour
prononcer le discours de clôture de la Convention de l’Union populaire
devant 2000 personnes.

Il prenait la parole après les députées Mathilde Panot, Caroline
Fiat, Danièle Obono, l’eurodéputée Manon Aubry et le président de la
Région Guyane Gabriel Servile. Mathilde Panot a expliqué qu’à 6 mois de
l’élection présidentielle, les soutiens de Jean-Luc Mélenchon étaient
les seuls à avoir un candidat, un programme et une stratégie de
victoire. Caroline Fiat a quant à elle dressé le bilan désastreux du
quinquennat Macron en matière de santé publique. Dans un message
enregistré, Gabriel Servile a tenu à faire un mot aux participants à la
Convention. Alors que les Gilets Jaunes occupent de nouveau les
ronds-points, Danièle Obono a rappelé que ce qui unifiait ce mouvement
n’était pas la haine des musulmans et des immigrés mais la bataille pour
améliorer le quotidien. Enfin, Manon Aubry a souligné le scandale des
Pandora Papers, dans lequel des responsables politiques sont mouillés.
Elle a expliqué qu’ils devraient rendre l’argent quand Jean-Luc
Mélenchon arriverait au pouvoir.

Le candidat à l’élection présidentielle a salué la démonstration de
force qui était en train de se réaliser à Reims et a rappelé ce que
recouvrait la stratégie de l’Union populaire : rassembler le peuple sur
des mesures concrètes. Il a indiqué que cette formation se doterait
bientôt d’un Parlement de campagne auquel pourraient participer les
syndicalistes, associatifs, artistes, personnalités… qui souhaiteraient
participer à la victoire en 2022.

Jean-Luc Mélenchon a dénoncé le rôle néfaste des sondages qui
annoncent des résultats sur la base d’une abstention de 50% à l’élection
présidentielle. Il a souligné la sous-représentation des catégories
populaires dans ces enquêtes d’opinion et a affirmé que se trouvait mis
en place le rêve de la caste qui rêve de voir le peuple disparaître des
élections. Il a dit que contrairement à ce qu’indiquaient ces sondages,
le pays n’était pas « de droite » et n’était pas obsédé par les idées
racistes mais par l’augmentation du SMIC et la mise en place du RIC.

Le candidat de l’Union populaire à l’élection présidentielle a
ensuite chargé le bilan d’Emmanuel Macron, arrivé au pouvoir « par
effraction » et souhaitant y rester « par dissimulation ». Il a raillé
les promesses du candidat que le président n’est déjà pas capable de
tenir. En particulier, il a dénoncé sa politique sur le nucléaire et sa
volonté de mettre en place des « mini-réacteurs ». Jean-Luc Mélenchon a
rappelé le danger que représente cette énergie, mais il a aussi parlé de
tous les coûts cachés qu’elle aura dans le futur avec la gestion des
déchets ou encore le grand carénage qui coûterait 150 milliards d’euros.
Il a appelé à utiliser cet argent pour sortir du nucléaire et s’est
engagé s’il est élu à la fois à ne pas ouvrir l’EPR de Flamanville et à
sauvegarder les emplois de tous les salariés du nucléaire.

Le député insoumis a également parlé de la politique internationale
qu’il mettrait en place en arrivant au pouvoir. Il a d’abord posé sur la
table la question du retrait des troupes françaises du Mali, en accord
avec le peuple Malien. Il a aussi dit qu’il ne fallait pas avoir, avec
la Chine et la Russie, une relation de confrontation mais de
coopération. Il a rappelé sa volonté de sortir de l’OTAN et son
opposition à l’Europe de la défense.

Jean-Luc Mélenchon a également parlé du programme caché de Macron,
envoyé à la Commission européenne et dans lequel il s’engage à en finir
avec les tarifs réglementés du gaz ainsi qu’à faire la pire cure
d’austérité pour notre pays. Il a aussi souligné le programme des autres
candidats pour repousser l’âge légal de départ en retraite et s’est
engagé, pour sa part, à mettre la retraite à 60 ans, à rétablir les 35h
et à mettre en place des discussions pour aboutir à la semaine de 4
jours. Il a dénoncé les mensonges de Macron qui prétend que les Français
ne travaillent pas assez.

Concernant les questions européennes, le candidat de l’Union
populaire a affirmé sa volonté de mettre sur la table le statut de la
BCE et le sort de la dette. Il a expliqué qu’il appliquerait son
programme même s’il fallait pour cela désobéir aux traités européens. Il
s’est engagé à en finir avec la contribution nette de la France de 9
milliards d’euros au budget de l’UE.

Enfin, Jean-Luc Mélenchon a conclu son discours en parlant de la
question sociale. Il a appelé à bloquer les prix du gaz, de
l’électricité et des carburants. Il a expliqué qu’il était temps que les
riches mettent la main à la poche là où Macron a supprimé l’ISF. Il a
affirmé que l’argent du crédit impôt-recherche devait aller à la
recherche fondamentale et non aux plus riches. Enfin, il a conclu son
discours en lançant un appel à la mobilisation de la jeunesse.

 


Voir la vidéos


je soutiens la candidature de Jean-Luc Mélenchon

Les AMFIS 2021 : un réel succès !

AMFIS d'été 2021:
Plus de 4 500 participants, 250 bénévoles, 150 intervenants !

Lien AMFIS 2021 ont fait se rencontrer plus de 4 500 participants, 250 bénévoles, 150 intervenants, une centaine d’ateliers et de conférences, des concerts, un spectacle son et lumière…

les #AMFIS2021 ont été une grande réussite ! Notre campagne pour l’Union populaire monte en puissance. En 2022, nous gagnerons. Nous sommes prêts à gouverner.

Retrouvez l’ensemble des conférences des #AMFIS2021 sur : https://www.youtube.com/watch?v=Twbca…

Pour soutenir notre campagne pour l’Union populaire : https://bit.ly/2YkwnkN

%d blogueurs aiment cette page :