La liste Citoyenne pour Cahors aux municipales

Pour rappel, les thèmes de travail retenus sont :

– la lutte contre la vie chère / la justice sociale, 

– la transition écologique, 

– la défense des services publics (commune, communauté d’agglomération, nationaux), 

– la démocratie.

Afin d’avancer sur chacun des points, nous proposons de fonctionner par petits groupes de travail sur chaque thème avec une synthèse collective pour dégager les propositions qui nous rassemblent.

Un repas tiré du sac pourra être partagé par ceux qui le souhaitent / le peuvent.

Elsa

Une liste Citoyenne à Cahors aux municipales

La France Insoumise travaille à construire une liste citoyenne sur Cahors pour les municipales. Cadurcien-nes ou non, nous avons besoin de tout le monde pour lancer cette belle dynamique.

Le mardi 29 octobre – diffusion de l’appel à construire une liste citoyenne sur Cahors (boitage/ tractage)

Nous nous donnons rendez-vous mardi 29 octobre à 18h sur le parking près du Pont Louis-Philippe, en face du bar Le driver pour diffuser l’appel.

Le mardi 5 novembre – rencontre à la Bourse du travail à 18h30

Nous invitons les citoyens à une première réunion pour établir le projet commun et construire la liste citoyenne qui y correspond. Venez nombreux, pour former la liste ou proposer votre soutien.

Si vous connaissez des personnes intéressées par le projet d’une liste progressiste, vous pouvez leur proposer de venir le 5 novembre ou de contacter le GA Cahors Insoumise – Actions.

Bonjour à toutes et à tous,

Comme convenu, notre prochaine réunion de travail aura lieu :

         le mardi 12 novembre à 18h à la maison des associations 

(la Bourse du travail étant prise par notre cher maire).

Pour rappel, les thèmes de travail retenus sont :

– la lutte contre la vie chère / la justice sociale, 

– la transition écologique, 

– la défense des services publics (commune, communauté d’agglomération, nationaux), 

– la démocratie.

Afin d’avancer sur chacun des points, nous proposons de fonctionner par petits groupes de travail sur chaque thème avec une synthèse collective pour dégager les propositions qui nous rassemblent.

Un repas tiré du sac pourra être partagé par ceux qui le souhaitent / le peuvent.

Elsa

JE SOUTIENS le RIP! Et VOUS?

Nous sommes encore loin des 4 millions de signatures requises pour la tenue du Référendum d’Initiative Partagé contre la privatisation d’ADP.

Comme vous le savez ce référendum sera comme un test sur le train de privatisations à venir si le plus grand nombre de citoyens ne manifestent pas dès maintenant son opposition aux privatisations et sa volonté de conserver nos service publics.

Aussi, comme aucune publicité n’est faite autour de la possibilité de RIP nous vous appelons à renforcer les équipes de volontaires qui ont mis en place des points de signatures avec l’autorisation des mairies.

Soit vous nous rejoignez, soit vous créez de nouveaux points de collectes.

Le site :

https://referendumadp46.fr/

vous indiquera les points déjà en place.

Rappel du site pour signer en ligne. Diffusez-le le plus largement possible autour de vous :

 

www.referendum.interieur.gouv.fr

Le 13 septembre à Durbans

Réunion de préparation des assises de la ruralité:

vendredi 13 septembre à partir de 18h

à la salle des fête de Durbans

pour s’inscrire à cette réunion: https://agir.lafranceinsoumise.fr/evenements/7aa46fe8-a863-4a7f-8c0c-5c57085a4779/

Suite à des discussions au cours de l’été en sortie de campagne pour les Européennes, et pendant les Amphis, plusieurs insoumis du Lot proposent d’organiser des assises nationales de la ruralité, à Assier, les 9 et 10 novembre prochains. Nous avons l’accord de principe pour la participation de plusieurs député-es Insoumis-es.

 Parmi les ateliers envisagés: agriculture paysanne; équipement du territoire; enjeux démocratiques et institutions (RIC); élevage, chasse et pêche; violences sexistes; médecine et ruralité; l’eau, bien commun; l’école de nos villages; industrie et ruralité; culture et ruralité; rassembler les classes sociales…

 

Egalement à l’ordre du jour: organisation d’un meeting commun pour obtenir le Référendum d’Initiative Partagée à propos de la privatisation des Aéroports de Paris (ADP), probablement en présence d’éric Coquerel, Aurelien Pradié, Angele Preville.

 

Réunion de rentrée des insoumis du Grand Cahors et du Vignoble du Lot.

26 présent-es, 5 excusé-es

Actualité politique et retours de Amphis d’été (Toulouse, fin août)

9 insoumis présents ont participé au moins une journée aux Amphis.

Il y avait beaucoup de conférences, de très bonnes qualités.

Parmi celles auxquelles ils ont assisté : la nouvelle convention chômage, la réforme du bac, débat sur l’écologie, atelier de méthodes d’éducation populaire, vers un régime autoritaire…

Dommage qu’il y ait eu des ratés dans la communication, tout le monde n’a pas été averti des amphis et des covoiturages à temps. Certains ont rencontré des difficultés à s’inscrire sur la plateforme. Il serait peut être nécessaire d’organiser des sortes d’écrivains publics numériques pour aider celles et ceux qui ne sont pas à l’aise avec la plateforme FI.

Par rapport à l’actualité sociale, plusieurs signent indiquent que de fortes mobilisations pourraient émerger à la rentrée. Une AG des enseignants s’est tenue fin août à Toulouse où s’est exprimée une opposition entière aux réformes dans l’Education Nationale. A ce jour, plus de 220 services d’urgences sont en grève, y compris à Cahors, avec souvent une prise en main des salariés indépendemment des syndicats. A Cahors, les pompiers sont en grève depuis le milieu de l’été. Il est aussi à noter que les policiers sont dans un état d’épuisement, ce que confirme le nombre de suicide parmi eux. Si le gouvernement ne peut plus maintenir son ordre avec ses forces de police, il sera obligé d’appeler l’armée. Ce qui serait catastrophique pour son image à l’international. Aussi il est probable qu’il cherche absolument à éviter cela.

La répression continue, en particulier contre des jeunes militants, souvent jugés de manière isolée.

Nous constatons autour de nous des situations de détresse auxquelles les services de l’État ne peuvent pas répondre de manière digne. Il se pose la question de quelles solidarités concrètes nous pourrions organiser.

Municipales :

Discussion sur le texte voté par la France Insoumise en juin dernier.

Municipales 2020 : Le peuple aux commandes !

Parmi les “lignes rouges” programmatiques pour déterminer le soutien de la FI à une liste, il manque le principe d’une réquisition des logements vides, par exemple présenté comme “objectif 0 % dans la commune”.

Il est dommage que ces lignes rouges programmatiques soient présentées sous la forme négative de refus. Il aurait été préférable de les formuler comme des objectifs positifs. Cela pourra être notre rôle parmi les listes auxquelles nous participeront de présenter des objectifs de manière positive.

Organisation des campagnes pour les municipales pour le Sud du Lot.

Le GA FI Douelle propose de faire tourner une « caravane insoumise » là où on lui demande. Il prépare aussi un jeu d’éducation populaire.

Elisabeth propose la méthode suivante pour initier une dynamique citoyenne :

1) recueil des demandes parmi la population par porte à porte. Chaque demande pouvant être l’objet d’un RIC local.

2) organiser une réunion d’information, au cours de laquelle 3 demandes parmi celles collectées sont choisies pour faire l’objet d’une consultation citoyenne (comme un RIC), sur la base d’un échange des savoirs.

La plupart des insoumis présents habitent des petites communes. On ne peut pas envisager des listes clairement politisés. Plusieurs d’entre eux envisagent de participer à une liste autant que possible (au 7 communes concernées).

Concernant Cahors, les insoumis de la commune vont se réunir une première fois lundi 22 septembre, à 18h à la salle de la bourse:

https://agir.lafranceinsoumise.fr/evenements/e283b764-101f-4262-a065-fac233766cd2/

 

Informations diverses :

Il semblerait qu’Enedis abandonnerait la régie de l’électricité, qui serait reprise par le département.

Des insoumis du Figeacois et du nord du département ont pris l’initiative d’organiser, suite à des contacts pris aux amphis d’été, des assises insoumises nationales de la ruralité, les 9 et 10 novembre, à Assier. Réunion de préparation, à Durban, vendredi 13 septembre à 18h.

Des intiatives à venir pour collecter des signatures pour obtenir le RIP pour ou contre la privatisation des ADP.

Un nouvel outil à votre disposition…

Un nouvel outil est à votre disposition soit pour vous familiariser individuellement avec la plateforme :

lafranceinsoumise.fr,

soit comme support de formation lors de sessions collectives que vous animez.

La seconde partie, à savoir l’organigramme  détaillé du mouvement et ses composantes, est en cours de finalisation.

Bonne utilisation,

WlaD

D’un insoumis…

   Monsieur le président, je vous fais une lettre que vous lirez, peut être, si vous avez le temps.

Ce n’est pas pour vous fâcher mais, il faut que je vous dise… (référence au déserteur de Harold B. Berg et Boris Vian, 1954)

…Rien ne va plus!

   Je souhaiterais, ici vous rappeler que votre mandat vous oblige à respecter la volonté des français. Que votre mandat, celui pour lequel vous avez été élu vous rend redevable devant nous tous, peuple de France, d’une mission, d’un travail auquel vous devez vous soumettre.

N’importe quel employé doit remplir la tâche qui lui est confiée sous peine d’être renvoyé à ses foyers s’il s’avère ne pas être à la hauteur.

Avez-vous oublié, monsieur le président, que vous êtes à notre service. Que vous nous devez des comptes, que certain ont placé entre vos mains les richesses de notre pays et qu’il n’est pas question dans le mandat que vous ruiniez la France, notre si beau pays.

La maison France n’est pas à vous mais à tout les français, c’est à dire à nous. Vous n’êtes que l’employé pour un temps donné qui doit servir nos intérêts, l’intérêt général des françaises et des français.

   Vous n’avez, en réalité, pas de réelle légitimité quand vous endossez le costume de président de la France. Vous ne savez pas ce qu’est un homme d’état, surtout d’une nation aussi ancienne que la notre. La France tient une place spécifique sur l’échiquier mondial et demande une certaine intelligence, qu’il s’avère aujourd’hui évidant que vous ne possédez pas, pour la diriger.

   Votre action consistant à poursuivre le travail de destruction de Notre Pays déjà entamé par plusieurs de vos prédécesseurs et édicté par les décideurs de l’Europe ceux-là même qui vous ont placé sur le trône pour que vous serviez leurs seuls intérêts. Vos maîtres, en sommes, vous tenant en laisse et qui, encore moins légitimes que vous ne l’êtes puisque non élus, vous dictent votre conduite. En vérité, VOUS n’êtes rien!!!

   Vous nous imposer leur directives inhumaines à la suite de vos prédécesseurs pour le profit de quelques uns de ces trop nourris, de ces super riches qui ne font rien de leur richesse que de se gaver encore et tant et plus…

Tandis que vous dépossédez la grande majorité des Français de toutes les particularités construites par nous, par notre travail et celui de nos mères et de nos pères qui faisaient jusqu’ici de la France un pays unique, respecté et observé par le monde entier. Une nation enviée pour sa qualité de vie, la diversité de son agriculture, la qualité de Notre Education Nationale, la qualité de Notre couverture sociale, la qualité et l’efficacité de nos Services Publics dans leurs ensemble visant à placer chaque Françaises et Français sur un pied d’égalité devant la santé, le travail, les transports, les impôts…

   Mais voilà, depuis quelques temps déjà et de manière amplifiée depuis que vous jouissez dans le rôle que vos maître vous font jouer, ces impôts ne sont plus payés par les mieux nantis qui ne font rien, qui ne connaissent pas ce que c’est que le travail!

Cet impôt qui était la base d’équilibre et de justice, où chacun devaient payer selon ses moyens par solidarité envers ceux, moins chanceux qui, Monsieur le président, ne SONT pas rien mais N’ONT rien, puisque vous leur prenez tout!

   Par cette posture même, vous n’avez rien d’un homme d’état, vous ne laisserez rien dans l’Histoire de notre Grand pays hormis votre obstination à poursuivre la destruction de la planète, donc de ses habitants et le mépris que vous crachez à la figure de tout ceux qui, beaucoup plus courageux que vous, créent réellement la richesse, c’est à dire ceux qui travail durement.

   Bien sûr ce sont là des termes que vous ne pouvez comprendre par méconnaissance du monde réel où l’on souffre au travail, où on se blesse au travail où l’on subit son travail et même, l’imagineriez-vous? On en meurt.

Vous et vos amis à qui vous faites cadeau de toutes nos richesses, de tout le fruits de notre travail ne pouvez comprendre ce que signifie “gagner sa vie”, puisque dans votre monde elle est gratuite et tracée à l’avance sur des voies déjà balisées, confortable et à l’avenir matériel assuré depuis des dizaines de générations.

   Le monde vous appartient, croyez vous, et vous n’avez, pour toutes peine, qu’à choisir la place que vous allez y prendre pour profiter le plus possible de ce que les autres, nous les gens du peuple, la grande majorité des humains fabriquons pour votre seule indécente jouissance…

   Mais attention. Cela ne pourras pas durer jusqu’à la nuit des temps. Des consciences s’éveillent. Les invisibles se placent dans la lumière et la honte d’être pauvre se métamorphose en conscience politique d’inégalités et d’injustice.

Dans pas longtemps vos mensonges entre vos déclarations et vos actes ne vont plus tromper personnes  : Vous ne pouvez pas signer le CETA et nous faire croire que vous agissez contre le dérèglement climatique pour nous protéger.

WlaD…